BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


The Souls of Black Folk

W. E. B. DuBois


The Haunted Bookshop

Christopher Morely


Darby O'Gill and the Little People

Hermenie Templeton Kavanagh


My Man Jeeves

P. G. Wodehouse


Histoire de la musique

by Christian Kalkbrenner

Excerpt:

Quel fn t le peuple qui la recréa dans les siècles suivans? voilà un point de recherches qui a fait perdre bien du temps aux curieux de l'histoire des arts, et qui ne pourra jamais être décidé.

L'histoire nous apprend que chez tous les peuples qui se sont formés de siècle en siècle, après le déluge, la musique a été connue et exercée par les deux sexes (i). Nous en trouvons le premier exemple dans les livres de Moïse, tome II, chap. 15, où il est dit qu'après que le peuple hébreu eût été délivré de la tyrannie égyptienne et après

(i) Les Arabes d'aujourd'hui sont peut-être les seuls tiui ne doivent pas être compris dans ce principe général. Chez eux, la musique et la danse passent pour indécentes , et elles ne sont ni professées ni estimées. Vojez Niebuhr, descr. de l'Arabie. •'

son passage miraculeux de la Mer-Rouge, Mirjam la prophétesse se mit à la tête des femmes, ayant un tympanon à la main , et chanta : Louons le Seigneur , etc., ce que les autres femmes répétèrent en chœur (i). / \

Voilà encore une expression que Ton ne doit pas prendre à la lettre : car ce que les traducteurs de Moïse ont appelé un tympanon, n'est certainement ni le tambour ni la tymbale de nos jours; on ne peut le comparer qu'avec le Doeff', dont les femmes de l'Orient se servent pour accompagner leurs chants et leurs danses. Nous connoissons cet instrument, c'est celui que nous employons dans nos ballets turcs, sous le nom de tambour de basque. .* .

Puisque, depuis le déluge, l'histoire ne nomme plus d'inventeur de la musique, on peut en attribuer l'honneur à chaque peuple. Cependant les progrès de cet art furent toujours relatifs à l'état des nations. Aussi long-temps qu'un peuple vécut dans

(i) Dans l'Exode i5, v. 20, on lit t « Sumpsit ergo » Maria, prophetissa soror Aaron tympanum in manu sua: » egressœque sunt omnes mulieres post eam cum tym» panis et choris. » Trad. de la Bible par Franc. Vatable, l586. « Marie, prophétesse, sœur d'Aaron, prit donc » un tambour à sa main : toutes les femmes marchèrent * après elle avec des tambours, formant des chœurs de » musique. » Trad. de la Bible, par Saey.

l'innocence ; que la simplicité de ses mœurs et de ses usages ne fut pas encore corrompue par ses relations avec d'autres peuples plus éclairés, une flûte de roseau, ou quelque autre instrument qui à peine mérite une telle dénomination, lui suffirent pour se livrer au sentiment de la joie et du plaisir; et les sons les plus monotones ne lui parurent point désagréables, pourvu qu'ils l'invitassent à la danse et au chant (i). Mais lorsqu'une nation s'agrandissant se donna la forme d'un Etat, aussitôt la simplicité des usages dut l'abandonner. Ses plaisirs devinrent plus sensuels, ses fêtes plus voluptueuses, et la musique, comme ses instrumens, reçurent, par de nouvelles inventions, et plus d'étendue , et des effets plus variés. Malheureusement toutes ces inventions retomboient successivement dans l'état d'enfance et même d'oubli, lorsque ce peuple, attaqué, dans ses possessions, étoit ou dispersé ou livré à l'esclavage.

Tel fut le sort de la musique chez tous les peuples de l'antiquité, les Phœniciens, les Egjp

(1) L'instrument de musique des Hottentots est un petit tuyau d'ivoire , dont leurs musiciens jouent comme nous soufflons dans une clef : voilà toute leur musique religieuse et particulière. Malgré la monotonie des sons de cet instrument, une danse hottentote, que le peuple accompagne encore avec des cris continuels de ho, ho, ho, dure plus de deux heures.


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre