BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


Alice's Adventures in Wonderland

Lewis Carroll


The Count of Monte Cristo

Alexandre Dumas


Darby O'Gill and the Little People

Hermenie Templeton Kavanagh


Esoteric Buddhism

A. P. Sinnett


L'histoire du nouveau testament recontée aux enfants

by Jules-Raymond Lamé-Fleury

Excerpt:

DU NOUVEAU

TESTAMENT

RACONTÉE AUX ENFANTS.

LA. NAISSANCE DE SAINT JEAN.

L'an 4963 de la Création du monde.

Si vous avez étudié avec toute l'attention qu'elle mérite, mes enfants, l'Histoire sainte, cette histoire si intéressante et si vraie, qu'il est indispensable d'apprendre avant toutes les autres, vous n'avez point oublié sans doute cette promesse faite à Adam et tant de fois répétée de Dieu à Abraham, à Jacob et à David, de faire naître dans leur postérité

HIST. DD NOOV. TESTAM. NODV. ÉDIT. 1

le Messie qui devait racheter tous les hommes du péché originel, c'est-à-dire nous sauver du malheur éternel dans lequel le démon avait fait tomber nos premiers parents, en les excitant à manger du fruit.défendu.

Cette promesse si souvent renouvelée, les prophètes n'avaient pas manqué de la rappeler au peuple juif toutes les fois qu'ils l'avaient averti de se soumettre aux volontés du Seigneur, et de détourner, par un prompt repentir, les calamités sans nombre par lesquelles il plaisait à la justice divine de châtier les fautes et d'éprouver la résignation de la famille de Jacob ; aussi, parmi les Israélites, au temps où la Judée, réduite en province romaine, se trouva soumise au gouvernement d'Hérode l'Iduméen, n'était-il personne qui mît en doute que le moment annoncé par les prophètes pour la venue du Sauveur ne fût près d'arriver, et chacun attendait avec impatience ce grand événement, qui devait marquer pour le peuple de Dieu le commencement d'un règne qui n'aurait point de fin.

Or, il.faut que je vous dise que parmi les Juifs ainsi réunis dans une même espérance, quoiqu'ils fussent à cette époque le seul ; peuple de la terre qui eût conservé la connaissance du vrai Dieu, le profond dissentiment causé autrefois par le schisme de Samarie, n'avait pas cessé de diviser les tribus fidèles qui avaient continué de fréquenter le temple de Jérusalem, d'avec celles pour qui Jéroboam avait fait élever des temples au Veau d'or, sur diverses montagnes : aussi les Samaritains n'avaient-ils point cessé d'être en horreur aux Juifs de Jérusalem, qui les regardaient avec raison comme infidèles aux lois que Dieu lui-même avait autrefois données à son peuple dans le désert.

Mais la paix et l'union, mes enfants, étaient également loin de régner parmi les Juifs qui se disaient fidèles observateurs de la religion de Moïse. Les uns à qui l'on donnait le nom de Pharisiens, affectant un profond respect pour les commandements de ce législateur et les anciennes traditions, et la plus grande austérité dans leur manière de vivre, cachaient sous les dehors d'une piété ardente l'orgueil et l'avarice insatiable dont ils étaient dévorés. Les autres, qui prenaient le titre de Sadducéens, Sous prétexte de fidélité à la lettre seule de l'Écriture sainte, rejetaient avec mépris une partie des vérités contenues dans les livres de Moïse, et dans ceux des prophètes qu'ils s'efforçaient de tourner en dérision. Ceux-là, mes enfants, étaient bien plus condamnables que les Gentils eux-mêmes (c'est ainsi que l'on nommait les peuples qui n'avaient jamais eu la connaissance du vrai Dieu); car après avoir connu la vérité, ils avaient préféré l'erreur pour suivre leurs mauvais penchants, et malheureusement, même parmi les prêtres et les lévites du temple de Jérusalem, la plupart avaient embrassé les fausses doctrines de ces sectes impies. Il y avait dans ce temps-là, en Judée, un sacriBcateur, nommé Zacharie, qui menait, ainsi que sa femme Elisabeth, une vie sainte et exemplaire. Quoique Zacharie et Elisabeth fussent mariés depuis de longues années, ils n'avaient jamais eu d'enfants, et ils n'espéraient même plus en avoir, parce qu'ils étaient déjà fort avancés en âge, et n'osaient point d'ailleurs se flatter que le Seigneur renouvelât en leur faveur le miracle qui avait jadis donné naissance à Isaac, lorsque son père Abraham et sa mère Sara étaient parvenus à une grande vieillesse, ainsi que je vous l'ai raconté dans un autre livre.


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre