BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


Mortal Coils

Aldous Huxley


The Count of Monte Cristo

Alexandre Dumas


Shakti and Shakta

John Woodroffe


The Adventures of Sherlock Holmes

A. Conan Doyle


La pénétration française en Afrique

by Georges Antoine François Ludovic de La Vergne de Tressan

Excerpt:

Le continent africain, si on en retranche l'Atlas (1), appartient à l'ancien système indo-africain. A travers les vicissitudes de la formation du monde, la masse de ce plateau indo-africain resta fort longtemps sensiblement homogène. Il comprenait à la fin de la période carboniférienne (2) l'Afrique, iéunie d'une pait à l'Amérique

(1. A la fin de la période carboniférienne. la Méditerranée de l'époque séparait l'Atlas de l'Afrique. Ce dernier appartenait alors à l'Eurasie.

(2'i La période carboniférienne est un des étages supérieurs de l'ère primaire. Cette dernière compremit les périodes précombrienne, silurienne, dévonienne, carboni féiienne et permienne.) La caractéristique de l'ère primaire consiste en ce que celle-ci manqua de vertébrés à respiration aérienne, jusque vers la fin des temps carbonifériens.

LA PÉNÉTRATION FRANÇAISE 2

du Nord (l'Océan n'existait pas encore entre ces deux continents), de l'autre à l'Inde et à l'Australie. Ce fut ce que l'on a pu (1) appeler une unité stable. A cette même époque carboniférienne, une autre unité stable était composée des terres comprises entre l'Alaska et l'Oural. (Cette bande aujourd'hui très morcelée formait alors un tout continu.) Entre ces deux masses homogènes du nord et du sud s'étendait la zone faible de l'ancien monde, longtemps recouverte par la mer que vint peu à peu assécher la sédimentation secondaire et tertiaire.

L'ancienneté du plateau africain est prouvée par les nombreux affleurements de terrain archéen (2) éparpillés sur toute son étendue. Il présente le type d'une plate-forme longtemps « réfractaire à la sédimentation marine comme aux plissements, de sorte que son relief offre souvent une indécision que le seul tracé des cours d'eau suffit à mettre en lumière » (3).

Il est à croire que c'était à l'origine une sorte de plateau primaire du genre pénéplaine. Lorsque la mer se fut complètemenr retirée, des sédiments de formation continentale le recouvrirent peu à peu. Mais la base archéenne fut par suite mise à jour sur bien des points par des efforts de dislocation produits par des causes internes. La surface perdit ainsi de la platitude originelle, des bassins déprimés naquirent et devinrent peu à peu déserts. La dislocation du continent eut une tendance à s'effectuer dans le sens linéaire nord-sud (Monts de la dorsale nord-ouest, sud-est et des grands lacs).

II

.L'Afrique en vint ainsi à acquérir son aspect actuel d"immense plateau au relief mal défini, composé d'une série de terrasses «'élevant à mesure que l'on s'avance vers l'intérieur du continent.

(1) et (3) M. De Lapparent, Leçons de géographie physique.

(2) Le terrain archéen, caractérisé par les schistes cristallins gneiss et micaschistes existe à la base de la série sédimentaire. C'est une formation fondamentale Le terrain achéen est, soit l'écorce primitive terrestre, sorte de pellicule solide formée au moment du refroidissement superficiel de notre planète, soit au moins une sédimentation plus ancienne que toutes les autres, recristallisée par métamorphisme, par l'action des agents intérieurs.

La bordure en est marquée:

1° A l'ouest, par le Fouta-Djallon, le Cameroun, les monts du Congo, du Damara et du Namaqualand;


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre