BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


The Bhagavad Gita

Anonymous


The Worm Ouroboros

E. R. Eddison


The Story of Doctor Dolittle

Hugh Lofting


Esoteric Buddhism

A. P. Sinnett


Les trois mousquetaires

by Alexandre Dumas

Excerpt:

« Capitaine des gardes. »

— Diable! dit Athos, voici un rendez-vous bien autrement inquiétant que l'autre.

— J'irai au second en sortant du premier, dit d'Artagnan ; l'un est pour sept heures, l'autre pour huit. Il y aura temps pour tout.

— Hum ! je n'irais pas, dit Aramis ; un galant chevalier ne peut manquer à un rendezvous donné par une dame, mais un gentilhomme prudent peut s'excuser de ne pas se rendre chez Son Éminence, surtout lorsqu'il a quelque raison de croire que ce n'est pas pour y recevoir des compliments.

— Je suis de l'avis d'Aramis, dit Porthos.

— Messieurs, répondit d'Artagnan, j'ai déjà reçu par M. de Cavois pareille invitation de Son Éminence ; je l'ai négligée, et le lendemain, il m'est arrivé un grand malheur, Constance a disparu. Quelque chose qui puisse avenir, j'irai.

— Si c'est un parti pris, dit Athos, faites

— Mais la Bastille? dit Aramis.

— Bah ! vous m'en tirerez, dit d'Artagnan

— Sans doute, reprirent Aramis et Porthos avec un aplomb admirable, et comme si c'était la chose la plus simple ; sans doute nous vous en tirerons. Mais en attendant comme nous devons partir après-demain vous feriez mieux de ne pas risquer cette Bastille.

— Faisons mieux, dit Athos, ne le quittons pas de la soirée ; attendons-le chacun à une porte du palais avec chacun trois mousquetaires derrière nous. Si nous voyons sortir quelque voiture à portière fermée et à mine suspecte, nous tomberons dessus. Il y a longtemps que nous n'avons eu maille à partir avec les gardes de M. le cardinal, et M. de Tréville doit nous croire morts.

— Décidément, Athos, dit Aramis, vous êtes fait pour être général d'armée. Que dites-vous du plan, messieurs?

— Admirable! répétèrent en chœur les jeunes gens.

— Eh bien ! dit Porthos, je cours à l'hôtel, je préviens nos camarades de se tenir prêts pour huit heures ; le rendez-vous sera sur la place du Palais-Cardinal; vous, pendant ce temps, faites seller les chevaux par les laquais.

— Moi, je n'ai pas de cheval, dit d'Artagnan, mais je vais en faire prendre un chez M. de Tréville.

— C'est inutile, dit Aramis, vous prendrez un des miens.

— Combien en avez-vous donc? demanda d'Artagnan.

— Trois, répondit en souriant Aramis.

— Mon cher, dit Athos, vous êtes trèscertainement le poète le mieux payé de France et de Navarre.

— Écoutez, mon cher Aramis, vous ne saurez que faire de trois chevaux, n'est-ce pas? Je ne comprends même pas que vous ayez acheté trois chevaux.

— Aussi je n'en ai acheté que deux, dit Aramis.

— Le troisième vous est donc tombé du ciel?

— Non; le troisième m'a été amené ce matin même par un domestique sans livrée, qui n'a pas voulu me dire à qui il appartenait et qui m'a affirmé avoir reçu l'ordre de son maître...

— Ou de sa maîtresse, interrompit d'Artagnan.

— La chose n'y fait rien, dit Aramis en rougissant ; et qui m'a affirmé, dis-je, avoir reçu l'ordre de... de son maître ou de sa maitresse de mettre ce cheval dans mon écurie sans me dire de quelle part il venait.

— Il n'y a qu'aux poètes que ces choses-là arrivent, reprit gravement Athos.

— Eh bien ! en ce cas, faisons mieux, dit d'Artagnan ; lequel des deux chevaux monterez-vous? celui que vous avez acheté ou celui qu'on vous a donné ?


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre