BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


Vanity Fair

William Thackery


Paradoxes of the Highest Science

Eliphas Levi


The Story of Doctor Dolittle

Hugh Lofting


Shakti and Shakta

John Woodroffe


Lettre à M. Schorn

by Raoul- Rochette

Excerpt:

(2) Peint, de Vas., t II, pl. Lxi. Ce vase est maintenant rlans la collection de M. Th. Hope , à Londres. On en voit la face principale gravée dans le Recueil de H. Moses, pl. v.

(3) Sous le n° 685. Yoy. Levezow, Verzeichniss der antik. Venkmœler, p. 136, et Éd. Gerhard, Berlin s antike Bildwerke, p. 223.

(4) Kumtblatt, 1827, n. 84.

(5) Giornal. dell' ital. letterut., t. XX, p. 1N1 , Padova, 1808.

qu'elle pouvait se déduire des caractères mêmes, et qu'elle est établie par les découvertes des vases de Vulci, est EreïMI<îeç, ainsi que l'a proposé feu K. Ott. Mûller (1); c'est celle que je suivrai dans l'article consacré au dessinateur Eulhymides, qui sera donné plus bas. Une remarque plus importante, dont cet artiste me fournit l'occasion, c'est que le vase qui nous fit connaître son nom pour la première fois avait été trouvé à Adria : c'est donc un nouvel exemple à joindre à celui que nous avions acquis, d'abord en Taleides, puis en Nicosthênes, d'un artiste grec dont les travaux avaient été importés d'une ville grecque dans le centre de l'Étrurie moyenne. Mais ce fait même d'un entrepôt de vases grecs à Adria, dont il a déjà été question plus haut, mérite que je m'y arrête ici un instant pour en fournir les preuves et pour en relever les principales circonstances.

Dès le milieu du dernier siècle, à l'époque où l'on commençait à s'occuper de l'étude des vases peints, que l'on croyait exclusivement de travail étrusque, il avait paru, dans le recueil de Y Académie de Cortone (2), une Notice sur un fond de vase, à l'intérieur duquel étaient gravées en cercle, y.vx.hi$6v, les lettres de l'alphabet grec, de A à N. Ce fragment, où l'on ne vit d'abord qu'une inscription indéchiffrable, où Lanzi lui-même, tout en y reconnaissant un pezzo di alfabeto greco, ne voyait, plus tard encore, qu'une bizarria del vasaio (3), taudis que c'est bien réellement un modèle de l'alphabet grec employé dans la fa

(1) Commentât- de vas. Vulcient., p. 18 , 91). Je remarque pourtant que M. «le Clarac continue à appeler cet artiste Évonyme, sans tenir compte de la découverte des vases de Vulci qui portent en toutes lettres EÏ8ÏMIAE2. Voy. son Extrait du catalogue des artistes de l'antiquité (Paris, 18+3), p. 16 ; mais il est vrai que cela ne tire pas beaucoup à conséquence.

(2) Saggi di Cortona, t. 111, tav. xi, p. 85, Corlona, 1741.

(3) Lanii, Saggio di lingua etruscu , etc., t. Il, p. 669, tav. xv, n. 7, 2" edir.

brique (1); ce fragment, disons-nous, avait été trouvé à Adria : et, à cette occasion, l'auteur de la Notice, Rocchi, donnait des détails curieux sur le grand nombre de débris de vases peints dont le sol à!Adria est semé, et qu'on y recueille à sa surface même. Ces détails, qui ne m'étaient pas connus, à l'époque où je rédigeais, en 1828, ma Notice sur la collection des vases de M. Dorow (2), m'ont été certifiés depuis par deux antiquaires, M. Orioli et M. Steinbûchel, qui avaient été sur les lieux, et qui avaient pu examiner par eux-mêmes la collection de fragments de vases peints trouvés à Adria, laquelle collection, formée par Ottavio Bocchi, l'auteur de la dissertation insérée dans les Saggi di Cortona, et accrue par Girolamo Boccbi du produit des découvertes faites sur ses propres domaines, est restée en la possession de Benvenuto Bocchi, fils et héritier de ce dernier. A l'appui de cette notion, j'ajoute que des fouilles, entreprises à partir de 1815, mais principalement dans les annés 1819 et 1820, ont produit la découverte d'un grand nombre de fragments, aujourd'hui déposés dans la maison municipale dAdria, et dont il existe un catalogue, accompagné de planches et rédigé par M. Matioli (3), qui est le conservateur de cette collection. Les noms propres qui se lisent sur quelques-uns de ces vases sont tous de forme ou d'usage attiques, tels que ALTIIK}AOPO*(sic), XAIPIA*, HAI2IMI (OS), avec l'aspiration at


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre