BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


Through the Looking Glass

Lewis Carroll


The Art of Worldly Wisdom

Baltasar Gracian


Some Experiences of an Irish R. M.

Edith Somerville and Martin Ross


The Diplomatic Background of the War

Charles Seymour


Lysistrata

by Maurice Donnay

Excerpt:

(Au lever du rideau, les portes du temple sont fermées. Sur un banc, deux vieillards sont assis, vêtus de manteaux sombres, appuyés sur de longs bâtons. Ils écoutent, car sur un rythme lointain etrlent, on entend dans le temple des voix de femmes.)

Arternis, pure déesse,
Nous t'adorons à deux genoux:
Nous implorons que ta sagesse
Vienne en nous.

Si nos gorges sont embrasées
Par les rouges désirs vainqueurs,
Répands tes clartés apaisées
En nos cœurs.

Artémis, dans tes routes fraîches
Et chastes nous voulons marcher;
Tu nous protégeras des flèches
De l'Archer.

Le Désir est semblable à F homme
Qui te guettait, sœur d'Apollon!
Mais tu sauras le punir comme
Actéon.

DRACÈS

Entends-tu, Strymodore?

STRYMODORE

J'entends bien, Dracès : ce sont nos chères concitoyennes qui prient Artémis d'écarter d'elles le désir. Depuis que leurs maris et leurs amants sont partis pour cette interminable guerre, les femmes d'Athènes se lan

guissent, les pauvres! et pour ne pas être en proie aux torturants désirs de Cypris, elles ont chassé la déesse de volupté de tous ses temples, et elles ont remplacé sa statue par la statue d'Artémis, la déesse de chasteté. Mais, par Zeus sauveur, elles ont beau chasser Cypris de ses temples, car ce n'est pas dans quelques murs de froide pierre que la déesse est enfermée. 0 Dracès, chaque femme a son temple de Cypris, son temple intime et de là, on ne la chassera pas.

DRACÊS

J'en ai peur; mais, par Dionysos, n'ont-elles pas les vieillards? Pourquoi nous dédaignentelles? Hé, hé, il y a de vertes vieillesses... Entends-tu, les voilà qui recommencent!

(Et cependant que dans le temple, lointaines et plaintives, on entend les voix des femmes, voilà que sveltes, enlacées, l'une blonde, l'autre brune, l'une en tunique bleue, l'autre en rose tunique, passent deux femmes. Les chants ont cessé.)

STRYMODORE, d'un air potinier.

Tu connais ces deux petites femmes-là: c'est Hirondelle et Rosée...

DRACES

Jolies filles!

STRYMODORE

Je dis comme toi. La brune est Hirondelle et la blonde est Rosée.

DRACÈS, rire plein de sous-entendus.

Hé ! Hé ! Hé ! (Petit silence.) C'est égal, il est grand temps que les hommes reviennent, mais du train dont vont les choses, ils ne reviendront pas de.si tôt. C'est une guerre sans issue... et puis nous accumulons sottises sur sottises. Comment ! nous sommes battus... battus, massacrés en Sicile où Nicias s'est fait tuer. Nicias mort, il fallait confier le commandement à Alcibiade. Au lieu de cela, on l'a tellement taquiné, embêté, jalousé, menacé même, qu'il s'est réfugié à Sparte. Nous voilà bien avancés : à présent il se venge, H leur donne de bons conseils aux Spartiates, ils viennent de fortifier Décélie. Ah ! oui, laisser partir Alcibiade, voilà la gaffe!

STRYMODORE

Mais que veux-tu, nous sommes comme ça, nous sommes comme ça. On ne se plaît ici qu'aux nouveautés; nous changeons de généraux comme de chlamydes, et quand il n'y a pas de stabilité dans le commandement, il n'y en a pas non plus dans la vicioire. Par Héraclès nous le ^voyons bien. Voilà trois grands mois qu'Agathos est devant Décélie, et il n'est pas plus avancé qu'au premier jour.


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre