BLTC Press Titles


available for Kindle at Amazon.com


Shakti and Shakta

John Woodroffe


Novalis Including Hymns to the Night

Novalis, George MacDonald, Thomas Carlyle


Knowledge of Higher Worlds and its Attainment

Rudolf Steiner


The Souls of Black Folk

W. E. B. DuBois


Moïse Amyraut

by Edmond (Charles-Edmond pasteur) Saigey

Excerpt:

pasteur à Blois, devant le Synode provincial assemblé à Charenton, en mars 1C37.

Les deux accusés avaient été dénoncés par Dumoulin, qui avait lancé contre eux un pamphlet virulent, parce qu'ils ne croyaient pas que Melchisédec représente typiquement Jésus-Christ. La compagnie procéda à l'audition des parties et rendit un arrêté par lequel «elle imposa silence à tous les pasteurs et membres des églises de la province, leur defendant d'emouvoir aucun debat sur telle nature des choses, et ordonna qu'il seroit aussi écrit à M. Amiraut pour luy tesmoigner la satisfaction qu'elle avoit receu de ses explications et le prier de porter de plus en plus ses pensées à la concorde et à l'union. »1

3.

Synode national d'Alençon. 1637.

L'affaire n'était encore qu'à moitié instruite; il fallait une décision souveraine, et cette décision ne pouvait venir que d'un Synode national. Amyraut et Testard se présentèrent donc devant les députés réunis à Alençon, le 28 mai 1637, « parce que, disaient-ils, ils avaient appris qu'on les avait blâmés dans les consultes par les procédures de plusieurs provinces et dans des livres imprimés contre la doctrine qu'ils avaient embrassée, et qui n'était cependant opposée ni à la parole de Dieu, ni à la confession, ni au catéchisme, ni à la liturgie, ni aux canons des Synodes d'Alais et de Charenton signés par eux et où ceux de Dordrecht étaient ratifiés. » De la Place et d'Ozan»,

1. Blondei, Actes authentiques, etc. — 2. Aymon : d'Ouzan.

ancien deSaumur, avaient été chargés de défendre Amyraut, l'un au nom de l'académie, l'autre au nom de l'église.

L'assemblée, sur l'autorisation du commissaire royal, prit connaissance des pièces de la procédure. Il y avait d'abord l'acte du Synode provincial de Charenton, qu'avaient remis les pasteurs Blondel et Daillé et les anciens de Paris, Pierre de Launé et Marbaut; — puis des lettres des professeurs en théologie de Genève, Leyde et Grœningue1, écrites avec une véhémence sans pareille, et où la doctrine d'Amyraut était traitée de poison, de brandon, de maladie, de scandale, etc.; — et enfiu une lettre de Dumoulin qui , accusait son collègue de Saumur d'avoir allumé ce feu qui avoit causé tout le vacarme, et d'avoir changé la nature de Dieu, celle de la Loi et de l'Evangile.2

Le Synode agit avec prudence et modération; il renvoya les deux accusés devant une commission composée des pasteurs Commarc, de Verteuil3; Charles, deMontaubau; De l'Angle, de Rouen; Petit, de Nîmes; Leblanc, de Die; De Bons, de Châlons-sur-Saône, et Daillé, de Paris. Sur les explications données à ces délégués, l'assemblée, malgré les députés d'outre-Loire, acquitta Amyraut et Testard et les renvoya avec honneur à l'exercice de leurs charges, tout en leur interdisant formellement de recommencer de semblables discussions.

4.

2.e Synode national de Charenton. 1644.

Les ennemis d'Amyraut ne se tinrent pas pour battus; ils l'accusèrent encore une fois au Synode de Charenton

1. Aymon, p. 608,9,14. — 2. Aymon, p. 616 sq. — 3. AYhon : Vertucih

(décembre 1644), surtout à cause des ouvrages qu'il avait publiés depuis 1637; il fut de nouveau acquitté avec honneur, mais on défendit aux ministres et professeurs, sous peine d'encourir toute la censure de l'Église, de dépasser les bornes que les canons leur prescrivaient, et aux étudiants de disputer sur ces questions inutiles, sous peine d'être déclarés indignes du saint Ministère. Amyraut promit de garder le silence envers ses adversaires de France, mais il demanda qu'on lui permît de répondre aux attaques des étrangers; sans rien décider à ce sujet, on le renvoya au Synode provincial d'Anjou, qui pouvait lui donner l'autorisation nécessaire.


... from the RetroRead library, using Google Book Search, and download any of the books already converted to Kindle format.

Browse the 100 most recent additions to the RetroRead library

Browse the library alphabetically by title

Make books:

Login or register to convert Google epubs to Kindle ebooks

username:

password:

Lost your password?

Not a member yet? Register here, and convert any Google epub you wish


Powerd by Calibre powered by calibre